Bœuf Wellington

50 minutes de préparation
Bœuf Wellington
Par
YouCook Le Bœuf Wellington, une recette de Noël originale et savoureuse.

Photos

Le petit +

Cette recette trouve ses origines en Angleterre où elle est devenue un plat incontournable. Au 19 ème siècle, le Duc de Wellington donna son nom à ce plat dont il était particulièrement gourmand. Une autre histoire propose une autre origine de ce nom. Le plat aurait la même forme que les bottes en caoutchouc de l’époque.

Préparation

Nombre de personnes

4 personne(s)

Ingrédients

  • 600 g de filet de bœuf

  • 150 g de champignons

  • 50 g d'oignons

  • 1 œuf

  • 300 g de pâte feuilletée

  • 250 g de foie gras

  • 5 échalote

  • 10 pommes de terre amandine

  • 5 feuilles de céleri

  • 250 g crème

  • beurre

  • 6 châtaigne

  • poivre

  • sel

  • 250 ml de fond blanc

  • 1 bouquet de laurier

  • 1 bouquet de thym

  • huile d'arachide

Préparation

Le bœuf Wellington est une recette qui semble un peu compliquée à première vue mais ce n’est finalement pas si sorcier ! Allez chercher votre viande chez votre boucher et demander un bon filet de bœuf.

Étape 1

Faites chauffer une poêle avec un fond d’huile pour croûter les quatre côtés de votre filet après avoir salé et poivré chaque côté au préalable.

Réservez la viande dans le frigo pendant 15-20 minutes le temps de préparer la duxelles et snacker le foie gras.

Étape 2

Poivrez et salez les foies gras et faites chauffer une poêle sans matière grasse bien sûr. Faites croûter les foies gras et réservez de côté. Gardez le gras de la poêle pour cuire les pommes de terre/

Étape 3

Nous vous proposons une manière particulière d’introduire les pommes de terre dans l’assiette de vos convives : coupez-les en forme de champignons ! Pour cela, faites une incision autour du haut de la pomme de terre sans toucher le centre afin de ne pas la couper. Ensuite, en partant du bas, coupez vers l’incision que vous avez faite sur le haut de la pomme de terre. Pratiquez cette manœuvre jusqu’à obtenir une tige. N’hésitez-pas à jeter un coup d’oeil sur la vidéo associée à cette recette !

Enfin, faites cuire vos pommes de terre dans la poêle avec du thym et du laurier. Pour vérifier la cuisson, piquer les pommes de terre à l’aide d’un couteau, si vous rencontrez de la résistance c’est qu’elles ne sont pas encore cuites !

 

Étape 4

Préparer une duxelles de champignons, pour cela faites revenir des champignons émincés très finement avec des échalotes puis hachez le tous.

Coupez le filet dans la moitié, sans le couper en deux, et garnissez l’intérieur avec la duxelles. Placez ensuite les morceaux de foie gras et fermez le tout.

 

Étape 5

Placez la viande au milieu de la pâte feuilletée et enveloppez la viande dans la pâte feuilletée en rabattant les côtés les uns sur les autres.

Badigeonnez de jaune d’œuf (mélangé à un peu d’eau) le-dessus de votre petit paquet et à l’aide d’une fourchette quadrillez le dessus pour un visuel plus alléchant ! Mettez-le tout au four à 190°C pendant 30 minutes.

Étape 6

Marc vous invite à apprendre à faire un siphon à la châtaigne. Pour cela, faites revenir dans du beurre les châtaignes, au préalable légèrement écrasées, et ajoutez ensuite des feuilles de céleri pour donner un peu de goût à votre préparation.

Ajoutez ensuite la crème, le fond blanc et après voir laisser mijoter le tout pendant 10 minutes, mixez votre préparation. Versez ensuite la préparation dans un bol avec l’aide d’une passoire, assaisonnez et versez-la dans le siphon.

Une fois le siphon gazé et refroidi, videz-le dans un joli bol…votre sauce est prête !

Lorsque le temps de cuisson de votre bœuf est passé, vous pouvez passer au dressage. Vous avez carte blanche pour faire une magnifique assiette ! Découpez une tranche de bœuf puis dégustez un morceau avec la sauce à la châtaigne, un voyage culinaire vous attend dont vous ne sortirez pas indemne.

Le petit +

Cette recette trouve ses origines en Angleterre où elle est devenue un plat incontournable. Au 19 ème siècle, le Duc de Wellington donna son nom à ce plat dont il était particulièrement gourmand. Une autre histoire propose une autre origine de ce nom. Le plat aurait la même forme que les bottes en caoutchouc de l’époque.

Regardez la vidéo