Par quoi remplacer le Nutella ?

Par quoi remplacer le Nutella ? Par quoi remplacer le Nutella ? Par quoi remplacer le Nutella ? 12 avril 2020
Par
YouCook Les meilleures pâtes à tartiner sans huile de palme

Photos

Nutella en France

100 000 000 pots de Nutella sont consommés chaque année en France, ce qui représente environ 1,5 pot par habitant. Il faut dire que nous détenons un sacré record : alors que l’Hexagone ne représente qu’1% de la population mondiale, il représente également 26% de la consommation mondiale de Nutella.

Ainsi, 84 000 tonnes de Nutella sont consommées chaque année en France. Cette pâte à tartiner est devenue un incontournable de nos placards. On estime que 3 familles françaises sur 4 en consomment. Pour preuve, on se souvient de l’incroyable promotion d’Intermarché sur le pot de 950g (proposé à 1,41€ au lieu de 4,70€) qui a provoqué des émeutes dans certains magasins.

Un million de pots sont produits chaque jour dans l’usine Nutella française située à Villers-Ecalles en Seine Maritime. Si le Nutella est autant consommé, c’est parce qu’il possède 85% des parts de marché de sa catégorie grâce à sa notoriété et sa distribution dans plus de 5000 points de vente. Au-delà des frontières françaises, le Nutella est un véritable succès planétaire.

 

Ce qu’on reproche à Nutella

Ce n’est un secret pour personne : si le Nutella est si bon, c’est parce qu’il contient beaucoup de sucre (50% du pot) et de l’huile de palme (20% du pot). Pour rappel, l’huile de palme garantit l’onctuosité et la conservation du produit. De nombreux consommateurs et médias accusent la marque d’être en partie responsable de la déforestation. Les industriels, séduits par le coût très bas de l’huile de palme, vont parfois jusqu’à raser des forêts entières afin de faire place aux palmiers à huile. Cela implique la destruction d’habitats naturels de nombreuses espèces dont l’orang outan, mais cela participe également au dérèglement de l’équilibre écologique de la Terre. Selon WWF, 12 millions d’hectares de terre seraient couverts de palmiers à huile.

Ferrero utilise 0,3% de la production mondiale d’huile de palme pour fabriquer le Nutella. Cela ne semble pas énorme, mais à l’échelle des entreprises qui l’utilisent, c’est assez conséquent. La marque affirme pourtant utiliser de l’huile de palme durable (produite sans déforestation d’après la certification RSPO), mais cette certification (dont la crédibilité laisse à désirer) ne concerne que la protection des forêts primaires, ce qui représente seulement 10% des forêts. En conclusion, Ferrero tente de se donner une bonne image mais se fiche un peu de nous quand même ! C’est pourquoi je vais vous présenter des alternatives au Nutella sans huile de palme.

 

Attention : boycotter la marque Ferrero ne réduira pas son impact écologique, en revanche cela permet d’affirmer son désaccord avec les méthodes de production d’huile de palme.

 

Quelques alternatives sans huile de palme

On ne va pas se mentir, le goût du Nutella est plutôt unique, mais ça n’en fait pas un produit sacré. Bien qu’il soit le leader de son marché et qu’il soit une marque Top Of Mind (quand on pense « pâte à tartiner », on pense automatiquement « Nutella »), il existe de plus en plus d’alternatives de meilleure qualité, sans huile de palme, bio et plus saines. Promis, vous oublierez très vite le Nutella !

 

Ingrédients : sucre de canne, 13% de noisettes, huile de tournesol, cacao maigre, lait écrémé en poudre, matière grasse de lait, beurre de cacao, lécithine de tournesol.

Prix et distribution : entre 6 et 7 euros les 600g, dans de nombreuses grandes et moyennes surfaces.

 

Ingrédients : 40% de noisettes, 22% de chocolat noir (cacao, beurre de cacao, sucre, vanille), du sucre et de l’huile de colza.

Prix et distribution : entre 5 et 6 euros les 200g, sur Internet ou dans certaines boutiques.

 

Ingrédients : sucre de canne, huile de tournesol, chocolat (sucre de canne, poudre de cacao maigre, beurre de cacao), 10% de purée de noisettes, poudre de lait écrémé, farine de soja, lécithine de soja et extrait de vanille Bourbon.

Prix et distribution : entre 3 et 4 euros les 350g, chez Carrefour, Leclerc et Franprix et Monoprix.

 

Ingrédients : 31% de noisettes, sucre de canne roux, lait entier en poudre, cacao non dégraissé, 10% de noix de cajou, huile de colza, sirop d’agave, huile de noix, extrait de vanille, sel.

Prix et distribution : entre 6 et 8 euros les 350g, sur Internet (et notamment sur le site de Jean Hervé) et dans les magasins bio.

 

Ingrédients : sucre roux de canne, farine de soja, 14,7% de noisettes entières, huile de coprah, 12,15% de noix de cajou, 5,6% de cacao, huile de tournesol, extrait de vanille.

Prix et distribution : environ 5 euros les 220g, sur Internet ou dans certaines boutiques.

 

Ingrédients : sucre de canne, 18,5% de pâte de noisettes, huile de tournesol, lait écrémé en poudre, cacao maigre
en poudre, 6,5%, beurre de cacao, lécithine de soja, extrait de vanille.

Prix et distribution : environ 4 euros les 350g, sur Internet ou dans de nombreuses grandes et moyennes surfaces.

 

Ingrédients : 47% de noisettes, sucre de canne, cacao.

Prix et distribution : environ 10 euros les 212g, sur Internet.

 

Ingrédients : sucre de canne, huile de tournesol désodorisée, 18% de chocolat, 10% de purée de noisettes, farine de soja, lécithines de soja, poudre de vanille Bourbon.

Prix et distribution : entre 5 et 6 euros les 350g, sur Internet ou dans les magasins bio.

 

 

Alors, par laquelle vous laisserez-vous tenter ?