Nos conseils pour manger local et de saison

Nos conseils pour manger local et de saison Nos conseils pour manger local et de saison Nos conseils pour manger local et de saison 5 mai 2019
Par
YouCook Parce que c'est bon pour la santé, pour l'environnement, pour les agriculteurs et pour l'économie !

Photos

Avec l’équipe YouCook, on part régulièrement à la rencontre du monde agricole. De ces rencontres découlent des documentaires, mais aussi de nouvelles réflexions sur la manière d’aborder l’alimentation. Manger local et de saison, on savait déjà que c’était important. Après presque deux ans de reportages agricoles, on sait maintenant que c’est primordial ! Dans cet article, on vous explique pourquoi et on vous donne des conseils pour faire vos courses autrement.

Qu’est-ce qu’un produit « local » et « de saison » ?

Un produit « de saison » est un aliment qu’on consomme quand il arrive naturellement à maturité dans sa zone de production. La production d’un aliment de saison respecte son cycle naturel de croissance. À l’inverse, les produits consommés « hors saison » (comme les tomates en hiver) sont soit importés, soit cultivés à proximité dans un environnement contrôlé/modifié (comme des serres chauffées pour les tomates).

Le terme « local » n’est pas très précis. Pour certain, ça peut être consommer français. Pour d’autres, manger des produits de leur région. Chez YouCook, on est un peu à mi-chemin : on achète des aliments produits en France en essayant de privilégier au maximum ceux de notre région (voire de notre département quand on peut).

Il paraît évident que les fruit et légumes sont soumis aux saisons…mais la viande, les poissons et les laitages aussi ! Même si les grandes surfaces nous ont (mal) habitués à les voir sur les étalages toute l’année. L’animal aussi a des cycles naturels (reproduction, alimentation).

5 bonnes raisons de manger local et de saison

Pour sa santé

Les produits subissent moins de traitements (conservateurs) puisqu’il y a peu de transport et qu’ils sont consommés plus rapidement. De plus, plus les fruits et légumes sont consommés proche du moment où ils ont été récoltés, plus ils sont riches en nutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments).

Pour le goût et le savoir-faire local

Consommer des produits frais ce n’est pas seulement bon pour la santé, c’est bon tout court. En privilégiant des productions du coin, on découvre souvent de nouvelles variétés de fruits et légumes et on soutient des produits qui font parti de notre patrimoine et savoir-faire local.

Pour soutenir l’économie locale et les agriculteurs

Acheter des produits du coin, c’est soutenir les agriculteurs et les paysans de chez vous. De cette façon, vous contribuez à l’équilibre socio-économique de votre région. Votre argent permet de rémunérer de manière juste les agriculteurs (plutôt qu’une grosse entreprise dont le siège social n’est peut-être même pas en France). 

Pour réduire la pollution et le gaspillage alimentaire

L’importation de nourriture, notamment fruits et légumes, a un impact important sur l’environnement comme ceux-ci doivent être transportés rapidement (avion, bateau, camion) et dans des conditions qui permettent de les conserver (réfrigération, climatisation). Tout cela nécessite de grosses quantités d’énergie et génère une pollution importante. En plus, la plupart des produits frais exportés sont (sur)emballés pour être protégés pendant le trajet. Encore pire, une grande partie des produits ne supportent pas le transport, s’abîment et finissent directement à la poubelle à l’arrivée.

Pour sauvegarder la biodiversité agricole

Selon la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), 75% des variétés agricoles cultivées dans le monde ont disparu depuis 1900. C’est un patrimoine génétique extrêmement riche qui est perdu, alors que certaines de ces variétés sont plus adaptées des types de sol et de climat. C’est la même chose du côté des animaux d’élevage, comme on a pu le voir avec YouCook en se rendant chez un agriculteur qui sauvegarde une race de vache rustique. Acheter local, c’est lutter contre la disparition de la biodiversité agricole.

Retrouvez notre reportage sur Christophe Guénon, un paysan qui réintroduit une race locale : la vache Bordelaise.

Où faire ses courses ?

Il va falloir dire adieu aux supermarchés qui vendent des produits qui viennent du bout du monde sans se soucier des saisons, de l’environnement ou de la rémunération des agriculteurs. Mais alors…on va où pour acheter local et de saison ?

Au marché

Au marché, essayez de cibler les stand tenus par des agriculteurs, et non par des grossistes/revendeurs. C’est simple, quand il y a trop de fruits et légumes différents, que vous voyez des produits qui ne sont pas de saison ou qui viennent du bout du monde (fruits exotiques) : c’est un revendeur. Si vous avez un doute, il suffit de demander.

Tournage au marché des Capucins (Bordeaux)

À La Ruche Qui Dit Oui

Il s’agit d’un réseau qui met en relation les producteurs et les consommateurs. Le fonctionnement est très simple : vous trouvez la Ruche la plus proche de chez vous sur le site, vous commandez et payez vos produits en ligne, puis vous allez les retirer plus tard dans la semaine sur un créneau horaire assez ample. Notez que les producteurs seront présents sur place pour vous donner votre commande, l’occasion de les rencontrer et de discuter avec eux.

Dans une AMAP

Une AMAP est une Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne. Elle met en relation un groupe de consommateurs (les AMAPiens) et un ou des agriculteurs. Chaque AMAPien achète à l’avance sa part de récolte et vient la récupérer chaque semaine pendant la saison de production. C’est une relation de confiance entre l’agriculteur et le consommateur, car on ne sait pas à l’avance ce qu’on va avoir dans son cageot chaque semaine. Rendez-vous sur ce site pour trouver une AMAP proche de chez vous et mieux comprendre ce système.

Dans un drive fermier

Un drive fermier c’est comme un drive de grande surface, mais avec des produits des agriculteurs locaux ! On commande et on paye en ligne sur ce site, les producteurs livrent les commandes au Drive et vous passez retirer ce que vous avez acheter un certain jour de la semaine. Super simple !

Dans un magasin de producteurs

Un magasin de producteurs c’est un magasin où les produits vendus sont issus des fermes des producteurs membres du magasin. Les producteurs embauchent généralement un ou deux employés pour tenir le magasin, mais se relaient également aux différents postes (caisse, fromagerie, boucherie, etc.). Contrairement aux supermarchés classiques, les produits sont vendus au prix juste : personne ne se fait de marge sur le dos des consommateurs ou des producteurs. Trouvez les magasins proches de chez vous via cet annuaire.

Chez un artisan local ou dans un magasin éthique

Boulanger artisanal, fromager, boucher : il y a tellement de possibilités en fonction de là où vous habitez. Le mieux est de vous renseigner, de demander autour de vous et de poser des questions directement aux gérants des lieux où vous faites vos courses. Enfin, il est aussi possible d’acheter local et de saison dans des magasins éthiques comme BioCoop (chaîne de magasin bio avec la charte éthique la plus stricte).

Directement chez un agriculteur

Beaucoup d’agriculteurs pratiquent ce qu’on appelle la vente directe à la ferme. Ils ont une petite boutique dans laquelle il est possible de venir, en fonction des horaires, acheter les produits de l’exploitation. Il existe aussi des systèmes de cueillette à la ferme : on vous donne un panier, on vous indique une zone et vous pouvez cueillir autant de produits que vous le voulez.  Le tout est ensuite pesé et vous payez en fonction du poids. Ça se fait beaucoup pour les fruits (notamment les fraises), ça coûte souvent moins cher que d’acheter via un circuit classique et ça permet de passer un excellent moment.

Rencontre avec Christophe Guenon, un maraîcher bio qui vend ses produits en circuit court (marché, AMAP)

N’hésitez pas à vous rendre sur le site Locavor pour trouver d’autres initiatives et lieux de vente autour  de chez vous.

En bref

Manger local et de saison c’est bon pour la santé, pour l’environnement, pour l’agriculture et pour l’économie ! C’est aussi très facile, car il y a de nombreux lieux de vente dans toute la France. Avec la variété d’initiatives qui existent, en ligne ou en physique, vous devriez trouver votre bonheur. Enfin, contrairement à une idée reçue, ce n’est pas hors de prix. Ces produits sont souvent vendus en circuit court (un intermédiaire ou moins entre l’agriculteur et le consommateur) ce qui limite les marges et permet d’avoir un prix juste pour le consommateur ET le producteur.

Dans ce vlog « Cuisiner avec un budget limité », Jigmé fait ses courses chez Les Ptits Cageots, entreprise bordelaise qui propose des paniers de fruits et légumes locaux et de saison :