Être plus écoresponsable en cuisine

Être plus écoresponsable en cuisine Être plus écoresponsable en cuisine Être plus écoresponsable en cuisine 20 novembre 2020
Par
YouCook Mes astuces pour être plus écoresponsable en cuisine !

Photos

En cuisine, on a tendance à générer beaucoup de déchets : emballages alimentaires, éponges, papier absorbant, cellophane, emballages ménagers… Lorsque l’on souhaite réduire ses déchets, il est intéressant de commencer par la cuisine, car il existe de nombreuses alternatives aux produits jetables et chimiques que l’on utilise au quotidien.

J’avais déjà sorti un article sur le recyclage en cuisine qui abordait l’anti-gaspi et le tri sélectif des emballages.

Dans cet article, je vais aller plus loin en vous suggérant quelques gestes à adopter en cuisine pour limiter ses déchets et consommer de manière plus responsable et durable.

Quelques gestes à adopter pour une cuisine plus responsable

 

Remplacer le cellophane et le papier aluminium par du tissu enduit de cire d’abeille. Ils peuvent s’utiliser à même les aliments, ou bien venir s’ajuster à vos contenants pour les fermer. Lavables (à l’eau froide !) et réutilisables, ils permettent de conserver les aliments tout en étant écologiques et durables. De plus, la cire d’abeille est naturellement antibactérienne, ce qui améliore la durée de conservation de vos produits frais. Attention, il ne faut pas les utiliser pour emballer de la viande ou du poisson à cause du risque de développement de bactéries (étant donné qu’on ne peut pas les laver à l’eau chaude).

Remplacer le papier absorbant par des chiffons en microfibre ou de l’essuie-tout lavable. Il est souvent fabriqué avec de jolis tissus et peut se trouver sous forme de rouleau avec des feuilles déclipsables et lavables. Il vous servira en cuisine mais également pour faire le ménage dans toute la maison.

Composter ses déchets pour en réduire leur volume et ainsi limiter les pollutions émises par le traitement des déchets. De plus, le compost est un excellent fertilisant naturel que vous pourrez utiliser pour vos plantes. Certaines marques vendent même des composteurs d’appartement comme le mien (qui est un lombricomposteur) alors aucune excuse !

Faire ses propres produits ménagers naturels, comme par exemple ses pastilles à lave-vaisselle, son désinfectant multi-usages, son déboucheur d’évier ou encore son produit dégraissant. Il existe de nombreuses recettes sur Internet pour les réaliser à partir de produits naturels. Dans la majorité de celles-ci, on retrouve comme ingrédients le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude qui ont des utilités infinies, qui sont très efficaces et super économiques.

Désodoriser son frigo grâce à du charbon actif, du marc de café, ou encore de la pomme de terre.

Passer aux sacs congélation lavables et réutilisables pour congeler vos aliments ou bien pour transporter de la nourriture avec vous.

Favoriser l’électricité verte et l’énergie renouvelable dans son foyer. Je suis client chez ekWateur depuis plusieurs années maintenant et j’en suis très content. C’est un fournisseur d’électricité verte qui propose aussi du gaz renouvelable, du bois et des bûches compressées 100% renouvelables, mais aussi des kits solaires prêts à être posés pour produire sa propre énergie. J’ai d’ailleurs un code de parrainage (EKW000933842) qui vous fait bénéficier de 150KWH offerts.

Filtrer son eau, car consommer de l’eau en bouteilles produit énormément de déchets. Vous pouvez très bien boire directement l’eau du robinet, mais la filtrer va permettre d’améliorer son goût (souvent chloré) mais aussi d’éliminer les potentiels résidus, le calcaire, les particules de métaux, les traces de nitrates ou encore de pesticides.

Stériliser ! Rien de plus simple : il vous suffit de stériliser vos récipients en verre dans de l’eau bouillante pendant 10 minutes, et de répéter l’opération avec votre récipient plein et fermé. C’est très pratique pour conserver des denrées, comme des sauces, pendant plusieurs mois voire plusieurs années.

Acheter en vrac en utilisant des contenants réutilisables tels que des boites de conservation ou des sachets en tissu. De nombreuses enseignes vous permettent désormais d’acheter en vrac et elles nous encouragent même à venir avec nos propres contenants réutilisables afin de limiter la consommation de sachets en papier ou en plastique. Pour donner une deuxième vie à vos bocaux, stérilisez-les à l’eau bouillante, ils vous serviront de contenants à vrac !

Arrêter d’utiliser des éponges jetables. On en consomme beaucoup pour faire la vaisselle, et par conséquent on en jette énormément. Il existe des éponges en tissu tout aussi efficaces pour nettoyer votre vaisselle et qui redeviennent comme neuves après lavage. Elles sont souvent fabriquées à partir de tissu de récupération. Certaines sont même dotées d’un côté grattant comme les éponges jetables qu’on a l’habitude d’utiliser. Vous pouvez aussi opter pour les brosses en bois, généralement compostables, et dont l’embout se change lorsqu’il est trop abîmé.

 

Les produits jetables vont à la poubelle, tandis que les lavables sont réutilisés après avoir été nettoyés. On pourrait alors penser que le lavable n’est pas si écologique que ça puisqu’on doit consommer de l’eau et de l’électricité pour l’entretenir. En réalité, plusieurs études ont démontré que le lavable reste de loin bien plus écologique que le jetable. À long terme, c’est également plus économique car les produits durent dans le temps.

 

J’espère que cet article vous aura donné de l’inspiration pour passer à un mode de vie plus écoresponsable, notamment en cuisine !

Regardez le docu